Séjour inoubliable en territoire malaisien

La Malaisie est une contrée d’Asie du Sud-Est. Elle comprend la Malaisie péninsulaire et la Malaisie orientale (nord de Bornéo). Son territoire occupe une superficie de 329 750 km². Il y a mille et une raisons qui incitent à voyager dans ce pays exceptionnel, dont ses routes en bon état et ses paysages variés. Lors d’un voyage en Malaisie, la capitale Kuala Lumpur est un incontournable. Cette ville s’étend sur près de 243 km². Elle est née à la suite d’une découverte d’étain au XIXsiècle. Autrefois, cette localité se composait de huttes de bambous. Outre cela, elle dispose d’un large éventail d’attractions à ne pas manquer. Par exemple, les tours Petronas impressionnent les bourlingueurs de passage dans la région. Il s’agit de deux édifices de 452 m de haut. Ils étaient les plus hautes tours de la planète jusqu’en 2004. Afin de profiter au mieux de la visite de ces structures architecturales, il est préférable de s’y rendre de bon matin puisque le nombre de visiteurs est limité.

séjour en Malaisie

À la découverte des grottes de Batu

Non loin de Kuala Lumpur, soit 10 km au nord, il y a un endroit qui vaut le détour lors d’un séjour en Malaisie. Il s’agit des grottes de Batu qui sont un ensemble de grottes. Ces dernières sont situées dans une colline calcaire. Certaines d’entre elles ont été converties en temples consacrés à Kârttikeya. Elles constituent le plus grand sanctuaire hindou que l’on peut trouver en dehors de l’Inde. Ce complexe religieux est niché à environ 100 m au-dessus du sol. Il possède 3 cavernes principales et d’autres plus petites. Outre cela, le site est caractérisé par l’immense statue du dieu de la guerre hindou, Murugan. En outre, Il comporte 272 marches. Celles-ci conduisent à une vue à couper le souffle sur la ville et les alentours. Pour se rendre sur ce lieu touristique, les bourlingueurs pourront prendre, au départ de Kuala Lumpur, un taxi, un bus, ou un train. Ce dernier part toutes les 30 minutes.

Découvrir la gastronomie malaisienne le temps d’un séjour

La cuisine malaisienne est à découvrir lors d’un voyage dans cette contrée asiatique. Elle est le résultat du mélange de la gastronomie javanaise, indienne et chinoise. Elle a également subi l’influence des migrations antérieures. De ce fait, elle possède des touches portugaises, hollandaises, thaïes, britanniques et hollandaises. Quant aux ingrédients, le piment et le belacan (pâte de crevettes séchée et pressée) tiennent une place essentielle. Parmi les spécialités, il y a le satay. Il s’agit de brochettes, faites avec de la viande de poulet ou de bœuf, baignées dans une savoureuse préparation de cacahuètes et d’épices avant d’être grillées. Les gourmets qui cherchent un repas copieux goûteront sûrement au Nasi pandag, du riz vapeur accompagné avec de la viande ou du poisson. Pour se restaurer, les bourlingueurs trouveront aisément des hawkers et des foodstalls. Ce sont des marchés très animés ouverts tout au long de la journée et même tard dans la nuit.

Vous pouvez aussi lire